fbpx

Assurance vie et PFU les nouvelles règles fiscales.

Depuis le début de l’année un nouveau dispositif fiscal issu de la loi de finance votée le 30 décembre dernier s’applique à l’assurance vie. Il s’agit du PFU ou Prélèvement Forfaitaire unique. Vérifions nos connaissances au travers d’un quizz vrai ou faux en rappelant le cadre fiscal en cas de rachat sur vos contrats. Assurance Vie ou Capitalisation. Assurance vie et PFU, ce qu’il faut retenir. Bon à savoir.

Assurance Vie et PFU

Assurance vie et PFU. Le quizz

Nouvelle loi de finance 2018 du 30 décembre 2017. Assurance Vie et PFU. Etes vous prêt à vérifier vos connaissances ? alors allons y.

Vrai ou faux ?

Imaginons que vous ayez effectué un versement initial sur votre contrat de 140 000 € en mars 2018. Et que vous demandiez un rachat total en mars 2028, l’encours de votre contrat s’élevant au 31/12/2027 à 160 000 €. Le montant à prendre considération est de 140 000 €.
Vrai Contrairement à ce que l’on a pu lire ici et là dans de nombreuses publications, le seuil de 150 000 € s’apprécie en termes de primes versées et non de valorisation de votre contrat.

Maintenant imaginons que vous ayez effectué un versement initial sur votre contrat de 180 000 € en mars 2008. Puis un versement complémentaire de 100 000 € en mars 2018. Vous demandez par la suite un rachat total en mars 2019. Votre contrat ayant plus de huit ans, mais le montant de primes versées à compter du 27/09/2017 s’élevant à moins de 150 000 €, le rachat ne sera pas concerné par le PFU au taux de 12,8 %.
Faux. Le seuil de 150 000 € s’apprécie quelle que soit la date des versements. En l’espèce, le montant à retenir des primes versées serait de 280 000 euros

 

   

Assurance Vie et PFU le quizz.

Vrai ou faux dernier cas de figure

Vous avez effectué un versement initial sur votre contrat de 180 000 € en mars 2008. Vous effectuez par la suite un versement complémentaire de 200 000 € en mars 2018. Enfin vous demandez un rachat total en mars 2019. Les plus-values issues du versement de 200 000 € seront taxées à 7,5 % puis à 12,8 %.
Faux Le contrat a plus de huit ans, les primes versées sont supérieures à 150 000 €, les plus –values issues du versement réalisé à compter du 27/09/2017 sont effectivement potentiellement taxables à 7,5 % puis 12,8 %. Toutefois, ici, le nouveau taux dérogatoire de 7,5 % à concurrence de 150 000 € de primes versées a déjà été utilisé pour les plus-values issues du versement initial de 180 000 € (taxation au PFL de 7,5 %). Dès lors, la totalité des plus-values issues du versement complémentaire de 200 000 € seront taxables à 12,8 %.

Découvrez notre contrat d’assurance vie.

 

L’offre scpi-solution.com

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans votre démarche d’investissement en SCPI. Que ce soit en pleine propriété, en nue propriété, en assurance vie ou dans le PERP. C’est en étant à votre écoute en fonction de vos objectifs de durée et patrimoniaux que nous déterminerons pour vous et avec vous votre solution d’investissement.

Contactez nos experts pour plus d’informations.

libero efficitur. eget ante. dolor Aliquam dolor. neque. mattis
Share This