fbpx

Fructirégions Europe augmentation de capital prolongé. 

La SCPI dédiée à l’investissement régional du groupe AEW Ciloger, en phase d’augmentation de capital depuis septembre dernier. La SCPI compte désormais lever un peu plus de 32 M€ jusqu’au 28 février prochain. Elle annonce un taux de distribution de 4,60% pour 2017. Fructirégions Europe augmentation de capital prolongé et plafond relevé.

Fructirégions Europe, SCPI à capital fixe du groupe AEW Ciloger, a été rouverte à la souscription en septembre 2017. L’augmentation de capital visait au départ une collecte de l’ordre de 25 M€, et devait se clôturer fin janvier 2018.

Fructirégions Europe augmentation de capital prolongé et plafond relevé

Fructirégions Europe augmentation de capital prolongé et plafond relevé

 

Fructirégions Europe augmentation de capital prolongé.

Prolongation et relèvement du plafond de souscription – La SCPI vient d’annoncer qu’elle avait décidé de prolonger son augmentation de capital  jusqu’au 28 février 2018. Et qu’elle faisait jouer de plus la clause de surallocation. Cette dernière lui permettant ainsi de relever l’augmentation de capital dans la limite de 30% du montant initialement prévu. Fructirégions Europe vise donc désormais une collecte – prime d’émission incluse – de 32,5 M€, contre 25 M€ comme prévue initialement. Les autres conditions de l’augmentation – notamment le prix d’émission fixé à 230 € par part – restent inchangées.

Toujours en situation de surinvestissement – Cette collecte supplémentaire lui permettra notamment de compenser une situation, assez paradoxale dans le contexte actuel, de surinvestissement. La SCPI, qui n’a pourtant procédé qu’à deux acquisitions ces deux dernières années. L’une en 2016 (9,69 M€ pour un immeuble mixte à Marseille). L’autre en 2017 (6,3 M€ au 1T 2017, pour un commerce de centre-ville à Metz). La SCPI accusait un excédent de l’ordre de 16 M€ au 30 septembre dernier. Une situation que la société de gestion annonçait à cette même date pouvoir perdurer. « les investissements en cours, tant en France qu’en zone euro », devant permettre de « conserver une situation de surinvestissement en fin d’année ».

 

Fructirégions Europe des chiffres et du changement.

Un rendement de 4,6% attendu en 2017 – La SCPI, subit en outre un recul de son taux d’occupation financier au 3ème trimestrre 2017. (87,89% contre 89,07% au 2T) . « Principalement dû aux mesures d’accompagnement consenties dans le cadre des relocations ». La SCPI confirme son intention de distribuer 10,60 € de dividende par part en 2017. Cela conduirait donc, « sur la base des prix acquéreurs moyens des neuf premiers mois » de l’année, en forte appréciation (+8,2% à fin septembre), à un taux de distribution sur valeur de marché (DVM) de 4,60% (contre 5,17% en 2016). Un rendement jugé « encore notable dans l’environnement de taux actuels », précise Isabelle Rossignol, Directeur Général Délégué d’AEW Ciloger. (Pour mémoire les société AEW et CILOGER ont fusionné en 2017). Cela n’entamant que très marginalement les réserves de la SCPI. A fin septembre, son report à nouveau représentait encore 5 mois de distribution courante.

Fusion en marche – Il semble enfin que le rapprochement des gammes de SCPI issues des deux sociétés de gestion soit entré en phase opérationnelle. Un nouveau site internet commun est en cours de construction. Et la nouvelle entité annonce, « dans un souci d’harmonisation », de nouvelles modalités de fonctionnement concernant les dates de confrontation et de jouissance des parts lors des échanges sur le marché secondaire. A compter du 2 janvier 2018, la confrontation se tiendra le dernier mercredi ouvré de chaque mois. Quant à la date de jouissance des parts échangées, elle passera au 1er jour du trimestre au cours duquel la cession a été enregistrée.

Retrouvez la liste de nos SCPI de rendement.

ut Curabitur sem, in dapibus dictum eleifend consequat. mattis quis ante.
Share This