• Téléphone
    01.88.32.97.48
  • EMAIL
    support@scpi-solution.com

Comment investir 500 000 euros

Mis à jour le
photo illustrant une économie d'argent grace à une scpi déficit foncier

Nous sommes en 2024, et vous venez d’hériter ou de toucher un bonus important, ou bien encore vous avez pu économiser 500 000 euros tout au long de votre carrière, comment investir 500 000 euros en 2024. Le montant est important, il peut décider de l’avenir de toute une vie, ou si vous êtes en fin de carrière professionnelle de votre pouvoir d’achat et de votre confort de vie au moment de la retraite.

Comment investir 500 000 euros pour préparer sa retraite

500 000 euros est un montant très important, lorsque ce type de montants arrivent ce n’est pas un hasard à moins de l’avoir gagné au jeu. Il est souvent le fruit de toute une carrière professionnelle dans le cadre d’un licenciement, ou bien de bonus exceptionnels ou d’un héritage.

En tout état de cause il est rare que ce type de montant ne tombe entre vos mains lorsque vous avez moins de 40 ans à moins d’un évènement malheureux au sein de votre famille entraînant la perception d’un héritage.

En général, lorsque l’on perçoit 500 000 euros ou plus, vos arrières sont souvent déjà assurés. Vous disposez de la plupart des outils patrimoniaux classiques.

  • Comptes sur livrets
  • Assurance vie
  • PEA
  • SCPI
  • Et même pour certains cryptos.

Dans ce cas comment investir 500 000 euros ? quels objectifs prioriser ? faut-il encore spéculer en prenant des risques ou bien opter pour des choix plus raisonnables avec de l’assurance support en euros et des SCPI dont le risque est moins élevé que l’immobilier classique.

De plus à l’approche de la retraite, nous savons désormais que les revenus des Français baissent de 30% lorsqu’ils cessent leur activité professionnelle voire de 50% et plus pour certaines professions.

C’est pour çà qu’il est important de savoir comment investir 500 000 euros. Il devient même impératif de réfléchir à la manière dont il va vous être possible d’investir cette somme pour compenser l’inéluctable baisse de vos revenus au moment de la retraite.

L’épargne réglementée.

Au-delà des comptes courants nous avons tous au moins un LLDS (livret de développement durable et solidaire) ainsi qu’un Livret A. Ces deux placements vont vous permettre de constituer une épargne que l’on qualifie souvent d’épargne de précaution. Si il est raisonnable voire indispensable de détenir ce type de produit il ne faut pas pour autant les remplir au maximum de leurs capacités. On estime à environ 3 à 4 mois de revenus le montant que vous devez détenir en épargne de précaution. Au-delà du fat de la faible rémunération de ces produits et surtout que cette dernière est en dessous du taux de l’inflation votre patrimoine risque plus de se réduire que de s’accroître.

Le Livret A

Il voit le jour en 1818 à la caisse d’’épargne de Paris à l’initiative de Benjamin Delessert industriel et banquier. C’est Louis XVIII qui désira créer ce produit afin de solder les dettes laissées par les guerres Napoléoniennes. La volonté était également de permettre aux travailleurs à l’époque de s’habituer aux dépôts en banque, à une époque ou aucune protection sociale n’existe et où l’épargne n’est accessible qu’aux plus riches.

Le plafond du livret A est de 22 950 euros, son taux de rémunération est de 3%.

Le Livret de développement durable et solidaire (LDDS)

Ce produit d’investissement est beaucoup plus récent puisqu’il est créé en 1983. Son premier nom est le CODEVI (compte pour le développement industriel).  En 2006, le CODEVI sous l’impulsion de Dominique de Villepin voit son plafond augmenter, il en profite pour changer de nom et devenir le LDD (Livret de Développement Durable). Depuis le 9 décembre 2016 on passe de LDD à LDDS pour livret de développement durable et solidaire.

Le plafond du LLDS est de 12 000 euros, son taux de rémunération est identique à celui du livret A, à savoir 3%.

Ce n’est donc pas avec ces deux produits que vous pourrez investir la totalité de vos 500 000 euros ou plus. D’autant plus qu’il est peu recommandé de trop alimenter ce type de placement du fait de leurs faibles rémunérations.

Assurance Vie et PER

L’assurance vie

L’assurance vie est un formidable outil de transmission patrimoniale. Il s’agit d’un support d’investissement particulièrement souple proposé par la totalité des compagnies d’assurance et des banques.

Son principal avantage réside dans la fiscalité sur la succession. L’assurance vie vous permet de transmettre 152 500 euros par bénéficiaire hors droits de succession sur l’ensemble des versements effectués avant votre 70ème anniversaire. Après 70 ans cet avantage se réduit à 30 500 euros partagés entre tous les bénéficiaires.

Dans le contexte actuel et de la législation sur la protection de vos investissements nous vous recommandons d’ouvrir plusieurs contrats d’assurance vie au sein de compagnies différentes dès lors que vos investissements dépassent 70 000 euros.

Le PER ou PERIN

Le PERIN pour plan d’épargne retraite individuel est plus souple que l’ancien PER puisqu’il vous permet de sortir également en capital si vous le souhaitez. Il faut noter que tous les PER sont transformables en PERIN.

Vous pouvez verser les sommes que vous souhaitez sur votre PERIN en bénéficiant d’un avantage fiscal soit au moment de vos investissements soit au moment de la sortie de votre plan.

Il faut également noter que cette épargne est bloquée jusqu’au moment de votre départ en retraite sauf cas particuliers.

Investir une partie de vos 500 000 euros en tenant bien compte de votre situation fiscale peut être une option intéressante.

PEA et compte titre

Le monde de la bourse. Si les possibilités de performances importantes sont plus importantes que sur d’autres types de supports comme l’épargne réglementée, l’assurance vie ou encore les SCPI, il ne faut pas oublier non plus que le risque y est beaucoup plus élevé.

Mais effectivement se faire plaisir avec un investissement en bourse via votre PEA pour les actions Européennes ou un compte titre pour les actions américaines est possible. Mais cela nécessite également des connaissances approfondis des marchés financiers et des titres. Autrement dit, soit vous êtes un expert des marchés et vous pourrez réaliser des performances importantes et intéressantes soit vous optez pour un mandat de gestion confié à une banque ou à une société de gestion.

L’inconvénient d’un mandat de gestion réside dans son mode de rémunération qui est dans la majorité des cas un pourcentage sur le montant des encours gérés. Donc votre portefeuille boursier réalise une performance ou une perte, à la fin de l’année ou tout au long de l’année en fonction du mode de rémunération du gestionnaire il vous sera facturé des frais de gestion. Mieux vaut dans ce cas-là choisir un mandat de gestion ou un mandat de conseil au performance fee absolu. Au travers de ce type de mandat vous ne payez que si une performance est réalisée sur voter portefeuille.

Les SCPI

Comment investir 500 000 euros avec les SCPI

Bien entendu au regard du montant de la somme dont on parle il est déraisonnable d’investir la totalité de ce montant dans les SCPI. Néanmoins on retiendra une nouvelle fois que les SCPI présentent le meilleur couple rendement/risque de l’ensemble des produits d’épargne.

De plus les SCPI proposent les processus d’investissements les plus variées. Vous pourrez investir une partie de cette somme au comptant en pleine propriété ou démembrement, sur un contrat d’assurance vie ou sur le PER.

Les SCPI sont gérées par des sociétés de gestion qui sont toutes agréées par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), ce qui est un gage de sécurité supplémentaire.

Enfin pour ceux dont la tranche marginale d’imposition (TMI) est importante, il existe des SCPI Européennes qui permettent d’optimiser la fiscalité de leurs dividendes. Pour ceux qui n’ont pas besoin de complément de revenus dans l’immédiat ils pourront même investir en nue-propriété temporaire ce qui leur permet d’acquérir leurs parts avec une décote, soit un plus grand nombre de parts pour le même montant. Au terme de la période de démembrement la pleine propriété des parts se reconstituera en leurs faveurs et ils commenceront alors à percevoir leurs dividendes.

Exemple Concret

Afin que vous puissiez mieux visualiser dans la pratique les différents supports d’investissements que nous venons de vous présenter nous allons utiliser le cas de l’un de nos derniers clients qui comme beaucoup à un horizon retraite de 10 à 15 ans et dispose d’un capital conséquent, souhaite faire fructifier cette somme et ainsi s’assurer une retraite sereine.

Pierre a 50 ans, il a pu économiser tout au long de sa carrière professionnelle la somme de 500 000 euros. Pierre a deux enfants et a également le souci d’optimiser sa transmission.

Afin de pouvoir atteindre ces objectifs Pierre a opté pour les solutions suivantes que nous lui avons proposées sachant que son épargne de précaution est déjà constituée.

Pierre a ouvert plusieurs contrats d’assurance vie en mettant ses deux enfants comme bénéficiaires Ainsi il dispose d’une épargne complémentaire disponible à tout moment mais lui permettant également d’optimiser sa transmission

Pierre souhaitait également bénéficier de meilleurs conseils sur son PEA et pour cela il a opté pour notre mandat de conseil au performance fee absolu sur son PEA et a ouvert également un compte titre qui fonctionnera selon le même principe de rémunération.

Nous lui avons également proposé un PER pour lequel il a opté pour l’avantage fiscal en sortie et non lors des versements.

Et enfin 200 000 euros de SCPI Européennes qu’il souscrit en pleine propriété pour effectuer immédiatement une donation à ses enfants avec réserve d’usufruit ainsi il peut optimiser encore davantage sa succession grâce à la loi sur les donations qu’il lui permet de transférer à chacun de ses enfants la somme de 100 000 euros tous les 15 ans sans aucune fiscalité.

Pierre a pu ainsi optimiser ses placements, préparer à la transmission de son patrimoine à ses enfants, faire croître ce capital et ses revenus en les optimisant fiscalement et de la sorte préparer sa retraite en utilisant plusieurs supports d’investissements variés.

Vous avez également besoin de conseils ?

Contactez-nous

FAQ

Où placer 500 000 euros en 2024 ?

Diversifiez vos supports d’investissements, pensez aux SCPI

Quelle rente avec 500 000 euros ?

En plaçant 500 000 euros vous pouvez obtenir une rente de plus de 2 000 euros par mois avec les SCPI.

Quelle est le meilleur contrat d'assurance vie SCPI ?

Bénéficiez du meilleur contrat d’assurance vie SCPI du marché, contactez nous

Quel PER SCPI choisir ?

Notre PER bancaire est accessible dès 100 euros par moi et comprend par exemple la SCPI IROKO ZEN.

Partager cet article :

D'autres articles

Nous contacter